top of page
Si la mer m'était contée, n°6

Si la mer m'était contée, n°6

Sur un poème de Maître Renard

Vers l’horizon

Là-bas,

Plus loin,

Toujours plus loin,

Au delà de là-bas

Et d’ailleurs

Au-delà de l’au-delà peut-être,

À l’horizon, 

Où il n’y a plus de là-bas.

En tous cas, plus ici:

Tout est gris,

Dans la nuit, 

Pourri,

À l’infini. 

Attendons que le vent se lève,

Gonfle les voiles.

Respirer enfin

Refuser d’étouffer

Sur le plancher des vaches.

Céder à l’appel des sirènes, 

Quitte à affronter les dangers.

Il n’y a pas plus dangereux 

que de vivre en terrien

Mort-vivant.

Je laisse ici la Suzon

Ou la Manon,

 je ne m’en souviens plus très bien:

J’épouse la mer.

Je trouverai bien une étoile,

Un goéland qui fera l’affaire. 

A quoi sert de souffrir, 

D ‘avoir le coeur déchiré,

Ensanglanté?

Courage, fuyons!

L’horizon est si près: allons, fuyons!

Toulon, la Goélette

Le 5 mars 2024

  • Description de l’œuvre

    Type d’oeuvre : Œuvre d'art originale et unique

    Année : 2024

    Dimensions : A3

    Technique : Dessin au stylo bille

    Oeuvre signée par l'artiste

    Certificat d'authenticité inclus

    Livraison ou retrait atelier à Chartres

    Retours acceptés 14 jours

130,00 €Prix
bottom of page